Gouvernance d’entreprise

En tant que Banque d’épargne CKV a sur le plan social une responsabilité particulière. En termes de gouvernance d’entreprise cela signifie que la Banque travaille de façon transparente et préserve les intérêts de tous les investisseurs-déposants.

Structure  de l’actionnariat

L’établissement est une société anonyme de droit belge dont le capital a été entièrement versé.

Les actions sont détenues à 99,94 % par le holding financier DATEX S.A. Les 0,6 % restant sont en possession d’un nombre limité d’actionnaires.

Structure du groupe CKV n’a pas de filiales.

Outre CKV, le holding financier DATEX S.A. a des intérêts dans les sociétés CEFIMA S.A. et IMMO DESAN S.A.

Organes de gestion

CKV est géré par un Conseil d’Administration et un Comité de Direction.

Le Conseil d’Administration est composé de neuf membres dont trois administrateurs autonomes-non exécutifs. Un Comité d’Audit et de Risques a été établi au sein du Conseil d’Administration. Uniquement les administrateurs non-exécutifs font partie de ce comité.

Le Comité de Direction est composé de quatre membres et coordonne par consensus la gestion journalière.

Structure d’organisation

CKV, en tant que Banque d’épargne de petite taille, met l’accent sur des produits bancaires classiques ce qui permet une organisation non-complexe. Nos crédits et nos produits d’épargne sont commercialisés par un réseau de courtiers indépendants. Outre les services de backoffice pour la production des crédits et des dépôts d'épargne, l’organisation est renforcée par un nombre de services de support tels que comptabilité, informatique, gestion des débiteurs, etc.
CKV dispose aussi d’un auditeur interne, d’un compliance officer et d’un gestionnaire des risques qui chacun dans leur domaine garantissent le bon fonctionnement de la Banque d’épargne.

Objectifs et normes

Centrale Kredietverlening a en tant que Banque d’épargne une position sociale importante; la mission de nos collaborateurs internes et externes est d’être notre « carte de visite » pour le monde extérieur. Outre l’image de notre établissement, le succès de Centrale Kredietverlening dépend de la confiance en notre organisation (de travail). Une confiance qui se mérite de par une professionnalité et intégrité.
CKV est très consciente de sa responsabilité sociale: outre le respect rigoureux des prescriptions et normes légales et du code en matière de Gouvernance d’entreprise, notre société attache une grande importance aux normes et valeurs sociales courantes.  Nos normes et valeurs sont décrites dans le code de conduite suivant qui est d’application sur tous nos collaborateurs, internes et externes, qui ont tous reçu un exemplaire de ce code.

Nos collaborateurs sont tenus de respecter les prescriptions légales. Ils doivent être au courant dans toutes les situations de la règlementation et des lois qui sont d’application.
Lorsque un avis juridique s’impose, il sera fait appel à un expert en la matière. En aucun cas c’est le but de faire une interprétation personnelle. Par ailleurs, chaque préposé est tenu de respecter les prescriptions des procédures écrites de notre établissement.

Gestion des risques

Même l’administration de produits bancaires classiques requiert une gestion adéquate des risques. Ainsi le Comité de Crédit de CKV gère rigoureusement les risques de crédit et de ses contreparties. Le Comité de Crédit Opérationnel (établi au sein du Comité de Direction) est chargé de la gestion de trésorerie et surveille en permanence les risques de taux, de liquidités et les autres risques opérationnels.

De par sa position et son activité, CKV n’est pas sujet aux risques du marché ou risques de taux de change.

Prévention en matière de conflits d’intérêts

En tant qu’institution financière, CKV est caractérisé par une convergence d’intérêts, souvent similaires, mais aussi souvent différents ou contradictoires.  Ainsi des conflits d’intérêts peuvent se présenter aux différents investisseurs.

De telles situations ne sont pas blâmables mais bien l’abus de sa position pour en tirer profit.

La législation belge basée sur les règles de conduite MiFID et les directives en matière de gouvernance d’entreprise de la FSMA oblige CKV à prendre des mesures administratives et opérationnelles afin d’identifier, de gérer et d’éviter tout conflit d’intérêt.

CKV est déterminé à affronter les conflits d’intérêts qui se présenteraient afin d’éviter tout abus au vue de sauvegarder sa clientèle, ses collaborateurs ou toute autre contrepartie.

Ainsi tous nos employés qui sont en relation avec notre clientèle ou nos fournisseurs sont tenus en tout temps d’être vigilants et doivent conformer leur comportement en fonction des règles qui sont d’application en cette matière.

Intégrité et continuité

Même en tant que Banque non-systémique, CKV dispose de suffisamment de moyens propres pour réactiver à courte échéance son organisation en cas de sérieuses calamités.
L’intégrité des données est assurée par un système informatique complexe et performant.

Politique de rémunération

La rémunération des courtiers et agents de banques indépendants se fait uniquement en fonction de leur apport réel.

Nos employés sont rémunérés sur base de leur expérience et compétences. Les salaires se composent principalement d’une partie fixe augmentée d’une partie variable.

La politique de rémunération a été établie conformément aux prescriptions légales et fait l’objet d’une évaluation annuelle par le Conseil d’Administration.